Top Sait Quotes

Browse top 154 famous quotes and sayings about Sait by most favorite authors.

Favorite Sait Quotes

1. "Elle l'embrassait , et puis , après l'avoir lâché , le regardait et le reprenais pour l'embrasser encore une fois , comme si , ayant mesuré en elle-même tout l'amour qu'elle pouvait lui porter ou lui exprimer, elle avait décidé qu'une mesure manquait encore ."
Author: Albert Camus
2. "Dans la chambre où, depuis un an, il dormait seul, cette présence le gênait. Mais elle le gênait aussi parce qu'elle lui imposait une sorte de fraternité qu'il refusait dans les circonstances présentes et qu'il connaissait bien : les hommes, qui partagent les mêmes chambres, soldats ou prisonniers, contractent un lien étrange comme si, leurs armures quittées avec les vêtements, ils se rejoignaient chaque soir, par-dessus leur différences, dans la vieille communauté du songe et de la fatigue. Mais Daru se secouait, il n'aimait pas ces bêtises, il fallait dormir."
Author: Albert Camus
3. "Mais il vient toujours une heure dans l'histoire où celui qui ose dire que deux et deux font quatre est puni de mort. L'instituteur le sait bien. Et la question n'est pas de savoir quelle est la récompense ou la punition qui attend ce raisonnement. La question est de savoir si deux et deux, oui ou non, font quatre."
Author: Albert Camus
4. "A Mademoiselle Oui, femmes, quoi qu'on puisse dire,Vous avez le fatal pouvoirDe nous jeter par un sourire Dans l'ivresse ou le désespoir. Oui, deux mots, le silence même,Un regard distrait ou moqueur,Peuvent donner à qui vous aimeUn coup de poignard dans le coeur. Oui, votre orgueil doit être immense,Car, grâce à notre lâcheté,Rien n'égale votre puissance,Sinon votre fragilité. Mais toute puissance sur terreMeurt quand l'abus en est trop grand,Et qui sait souffrir et se taireS'éloigne de vous en pleurant. Quel que soit le mal qu'il endure,Son triste rôle est le plus beau.J'aime encore mieux notre tortureQue votre métier de bourreau."
Author: Alfred De Musset
5. "Kate saith the world is void of might.Kate saith the men are gilded flies.Kate snaps her fingers at my vows;Kate will not hear of lovers sighs.I would I were an armed knight,Far-famed for well-won enterprise,And wearing on my swarthy browsThe garland of new-wreathed empriseFor in a moment I would pierceThe blackest files of clanging fight,And strongly strike to left and right,In dreaming of my lady's eyes.O, Kate loves well the bold and fierce;But none are bold enough for Kate,She cannot find a fitting mate."
Author: Alfred Tennyson
6. "Monsieur Haneda était le supérieur de monsieur Omochi, qui était lesupérieur de monsieur Saito, qui était le supérieur de mademoiselle Mori quiétait ma supérieure. Et moi, je n'étais la supérieure de personne.On pourrait dire les choses autrement. J'étais aux ordres de mademoiselleMori, qui était aux ordres de monsieur Saito, et ainsi de suite, avec cetteprécision que les ordres pouvaient, en aval, sauter les échelons hiérarchiques.Donc, dans la compagnie Yumimoto, j'étais aux ordres de tout le monde."
Author: Amélie Nothomb
7. "Il y a tant de gens qui poussent la sophistication jusqu'à lire sans lire. Comme des hommes grenouilles, ils traversent les livres sans prendre une goutte d'eau....- Ce sont les lecteurs-grenouilles. Ils forment l'immense majorité des lecteurs humains, et pourtant je n'ai découvert leur existence que très tard. Je suis d'une telle naïveté. Je pensais que tout le monde lisait comme moi; moi, je lis comme je mange."
Author: Amélie Nothomb
8. "Le bonheur n'est pas une chose; c'est une pensée. Ce n'est pas un fait; c'est une invention. Ce n'est pas un état; c'est une action. Disons le mot: le bonheur est création.[...] C'est une praxis, disait- Aristote, et point une poiésis."
Author: André Comte Sponville
9. "Quelques fois je me disais qu'il passait peut-être toute une journée sans penser une seconde à moi. Je le voyais se lever, prendre son café, parler, rire, comme si je n'existais pas. Ce décalage avec ma propre obsession me remplissait d'étonnement. Comment était-ce possible. Mais lui-même aurait été stupéfait d'apprendre qu'il ne quittait pas ma tête du matin au soir. Il n'y avait pas de raison de trouver plus juste mon attitude ou la sienne. En un sens, j'avais plus de chance que lui."
Author: Annie Ernaux
10. "Deep the waves may be and cold, But Jehovah is our refuge, And His promise is our hold; For the Lord Himself hath said it, He, the faithful God and true: "When thou comest to the waters Thou shalt not go down, BUT THROUGH." Seas of sorrow, seas of trial, Bitterest anguish, fiercest pain, Rolling surges of temptation Sweeping over heart and brain They shall never overflow us For we know His word is true; All His waves and all His billows He will lead us safely through. Threatening breakers of destruction, Doubt's insidious undertow, Shall not sink us, shall not drag us Out to ocean depths of woe; For His promise shall sustain us, Praise the Lord, whose Word is true! We shall not go down, or under, For He saith, "Thou passest THROUGH"
Author: Annie Johnson Flint
11. "Le règlement, pensait Rivière, est semblable aux rites d'une religion qui semblent absurdes mais façonnent les hommes. (p. 46)"
Author: Antoine De Saint Exupéry
12. "Si la vie humaine n'a pas de prix, nous agissons toujours comme si quelque chose dépassait, en valeur, la vie humaine... Mais quoi ? (p. 130)"
Author: Antoine De Saint Exupéry
13. "Les contes de fées c'est comme ça. Un matin on se réveille. On dit: "Ce n'était qu'un conte de fées..." On sourit de soi. Mais au fond on ne sourit guère. On sait bien que les contes de fées c'est la seule vérité de la vie.Fairy tales are like that.One morning, we wake upand say, "It was only a fairy tale..."We put a smile on our facebut deep inside, this isn't what we feel like doing.It's because we know full well that fairy talesare the only truth in life.[The English translation is Lucrèce Riminiac's.]"
Author: Antoine De Saint Exupéry
14. "Esprit : Chacun sait ce que c'est qu'un esprit ; c'est ce qui n'est point matière. Toutes les fois que vous ne saurez pas comment une cause agit, vous n'aurez qu'à dire que cette cause est un esprit, et vous serez très pleinement éclairci."
Author: Baron D'Holbach
15. "L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'éraser: un vapeur, un goutte d'eau suffit pout le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, pare qu'il sait qu'il meurt, et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien."
Author: Blaise Pascal
16. "Mais comment font ces autres à qui tout réussit? Qu'on me dise mes fautes, mes chimères aussi. Moi j'offrirais mon âme, mon coeur et tout mon temps, mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant....S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer, si l'on changeait les choses un peu, rien qu'en aimant donner. S'il suffisait qu'on s'aime, s'il suffisait d'aimer, je ferais de ce monde un rêve, une éternité."
Author: Celine Dion
17. "Dans l'automne de l'année 1816, John Melmoth, élève du collège de la Trinité, à Dublin, suspendit momentanément ses études pour visiter un oncle mourant, et de qui dépendaient toutes ses espérances de fortune. John, qui avait perdu ses parents, était le fils d'un cadet de famille, dont la fortune médiocre suffisait à peine pour payer les frais de son éducation ; mais son oncle était vieux, célibataire et riche. Depuis sa plus tendre enfance, John avait appris, de tous ceux qui l'entouraient, à regarder cet oncle avec ce sentiment qui attire et repousse à la fois, ce respect mêlé du désir de plaire, que l'on éprouve pour l'être qui tient en quelque sorte en ses mains le fil de notre existence."
Author: Charles Robert Maturin
18. "People can get along without your theories and opinions, "Thus saith the Lord" - that is what we want."
Author: D.L. Moody
19. "Comment s'étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s'appelaient-ils ? Que vous importe ? D'où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l'on sait où l'on va ?"
Author: Denis Diderot
20. "Qui peut se vanter d'avoir assez d'expérience ? Celui qui s'est flatté d'en être le mieux pourvu, n'a-t-il jamais été dupe ? Et puis, y a-t-il un homme capable d'apprécier juste les circonstances où il se trouve ? Le calcul qui se fait dans nos têtes, etcelui qui est arrêté sur le registre d'en haut, sont deux calculs bien différents. Est-ce nous qui menons le destin, ou bien est-ce le destin quinous mène ? Combien de projets sagementconcertés ont manqué, et combien manqueront ! Combien de projets insensés ont réussi, et combien réussiront ! C'est ce que mon capitaine me répétait, après la prise de Berg-op-Zoom et celle du Port-Mahon ; et il ajoutait que laprudence ne nous assurait point un bon succès, mais qu'elle nous consolait et nous excusait d'un mauvais"
Author: Denis Diderot
21. "Men and women are needed whose prayers will give to the world the utmost power of God; who will make His promises to blossom with rich and full results. God is waiting to hear us and challenges us to bring Him to do this thing by our praying. He is asking us, to-day, as He did His ancient Israel, to prove Him now herewith." Behind God's Word is God Himself, and we read: "Thus saith the Lord, the Holy One of Israel, his Maker: Ask of me of things to come and concerning my sons, and concerning the work of my hands, command ye me." As though God places Himself in the hands and at the disposal of His people who pray - as indeed He does. The dominant element of all praying is faith, that is conspicuous, cardinal and emphatic. Without such faith it is impossible to please God, and equally impossible to pray."
Author: E.M. Bounds
22. "L'amour domestique - avec ses mélodrames adultères, ses compromis douillets, ses câlins asexués, ses prises de bec mesquines - me déplaisait précisément pare qu'il puait le possible, le faisable, ce que tout le monde faisait."
Author: Edmund White
23. "Maailma on täynnä ihmisiä, jotka takertuvat varallisuuteen, arvostukseen tai valtaan. Mitä enemmän menestyksen merkkejä ihmiset ansaitsevat, sitä enemmän he niitä näyttävät tarvitsevan. Ahnaina ja himokkaina he tekevät maallisesta omaisuudesta oman qiblansa, he katselevat aina siihen suuntaan huomaamatta, että muuttuvat itse himoitsemiensa tavaroiden palvelijoiksi."
Author: Elif Shafak
24. "Quand Hélène revenit […] elle pensait que jamais ils ne s'étaient moins aimés que ce jour-là."
Author: Émile Zola
25. "-Ça ne fait rien, disait monsieur Ibrahim. Ton amour pour elle, il est à toi. Il t'appartient. Même si elle le refuse, elle ne peut rien y changer. Elle n'en profite pas, c'est tout. Ce que tu donnes, Momo, c'est à toi pour toujours; ce que tu gardes, c'est perdu à jamais!"
Author: Éric Emmanuel Schmitt
26. "Vengeance is mine; I will repay, saith the Lord,'" I whispered, the words familiar from Scripture. "But not this time, God. You had your chance."
Author: Faith Hunter
27. "Selon Ibn Khaldoun, il ne faut jamais oublier l'importance du climat. Le visage soucieux et l'allure renfrognée du Fassi, s"expliqueraient par le climat rugueux qu'ils endurent avec cet hiver givré de glace et de ce vent mordant qui souffle du nord. Je me demande pourtant si le climat a une telle importance pour déterminer la place de le séduction dans une culture donnée. A fès, il y a un mot pour désigner celui _ ou celle _ qui sourit sans raison. On dit qu'il "Farnass". C'est ce qu'on dit de quelqu'un qui a la lèvre supérieure qui fuit quelque peu et découvre les dents de devant. Petite, je m'entendais dire sans cesse: " Seul l'âne farnass". Serrer les lèvres 'avait donc rien à voir avec le froid! Cette attitude traduisait plutôt un certain un certain recroquevillement de l'être, une certaine absence de générosité au niveau du sentiment. A Fès, même un sourire doit être calculé, doit avoir un prix, une signification bien précise dans un réseau de comportements déterminés...."
Author: Fatema Mernissi
28. "(..) la jeune fille leva les yeux pour voir qui passait devant la fenêtre et ce coup d'œil fortuit fut l'origine d'un cataclysme d'amour qui, un demi-siècle plus tard, ne s'était pas encore apaisé."
Author: Gabriel Garcí­a Márquez
29. "Leur manière de vivre - qui n'était pas celle des autres - déplaisait. Ils devinrent suspects; et même inspiraient une vague terreur."
Author: Gustave Flaubert
30. "L'angoisse de l'attente faisait désirer la venue de l'ennemi."
Author: Guy De Maupassant
31. "Sans doute une chute est toujours une chute, mais autre chose est de se laisser choir dans un puits parce qu'on regardait n'importe où ailleurs, autre chose y tomber parce qu'on visait une étoile. C'est bien une étoile que Don Quichotte contemplait."
Author: Henri Bergson
32. "La nuit, tout sent bon", disait Mondo."C'est parce qu'on ne voit pas", disait Thi Chin."on sent mieux, et on entend mieux quand on ne voit pas"."
Author: J.M.G. Le Clézio
33. "Mais je crois qu'elle aurait tout autant de chances d'être heureuse, si elle épousait Mr. Bingley demain que si elle se met à étudier son caractère pendant une année entière ; car le bonheur en ménage est pure affaire de hasard. La félicité de deux époux ne m'apparaît pas devoir être plus grande du fait qu'ils se connaissaient à fond avant leur mariage ; cela n'empêche pas les divergences de naître ensuite et de provoquer les inévitables déceptions. Mieux vaut, à mon avis, ignorer le plus possible les défauts de celui qui partagera votre existence !"
Author: Jane Austen
34. "C'était aussi jour de lessive, et dans les cours les gens étendaient leurs caleçons sur les cordes à linge pour profiter du soleil. Partout les poulies grinçaient et la chanson séduisait les mouettes qui s'envolaient des poubelles pour rappliquer en vitesse vers les cordes. Rendues à destination les plus bêtes draguaient les poulies, mais la plupart restaient sur les poteaux et riaient de voir tous ces caleçons sans humains à l'intérieur. D'autres encore restaient indifférentes parce qu'au fond un caleçon sans personne dedans c'est comme un homme ou une femme sans famille, ça flotte au vent et c'est tout."
Author: Jean François Beauchemin
35. "Pendant que je leur parlais de leurs études, je regardais dans le rétroviseur leurs petites têtes hirsutes au regard vague. Peut-être que j'espérais qu'ils allaient me répondre sérieusement, qu'on allait arrêter là la comédie des enfants handicapés, que c'etait pas drôle, ce jeu, qu'on allait redevenir enfin sérieux comme tout le monde, qu'ils allaient enfin devenir comme les autres... J'ai attendu un moment la réponse. Thomas a dit plusieurs fois "Où on va, papa? Où on va, papa?" tandis que Mathieu faisait "vroum-vroum"... Ce n'était pas un jeu."
Author: Jean Louis Fournier
36. "Comment peut-on vivre si l'on ne sait pas tomber ?"
Author: Joël Dicker
37. "Solomon saith: There is no new thing uponthe earth. So that as Plato had an imagination,that all knowledge was but remembrance; soSolomon giveth his sentence, that all novelty isbut oblivion.Francis Bacon: Essays, LVIII"
Author: Jorge Luis Borges
38. "Puis il réfléchit: la réalité ne coïncide habituellement pas avec les prévisions; avec une logique perverse, il en déduisit que prévoir un détail circonstanciel, c'est empêcher que celui-ci se réalise. Fidèle à cette faible magie, il inventait, pour les empêcher de se réaliser, des péripéties atroces; naturellement, il finit par craindre que ces péripéties ne fussent prophétiques. Misérable dans la nuit, il essayait de s'affirmer en quelque sorte dans la substance fugitive du temps. Il savait que celui-ci se précipitait vers l'aube du 29; il raisonnait à haute voix; je suis maintenant dans la nuit du 22; tant que durera cette nuit (et six nuits de plus) je suis invulnérable, immortel. Il pensait que les nuits de sommeil étaient des piscines profondes et sombres dans lesquels il pouvait se plonger. Il souhaitait parfois avec impatience la décharge définitive qui le libérerait tant bien que mal de son vain travail d'imagination."
Author: Jorge Luis Borges
39. "Mais surtout, surtout Jonathan, un matin où passait le facteur, un petit matin gros et froid, un matin où il ouvrait sa grande sacoche jaune et pleine; soufflant de la buée en cherchant le courrier, j'ai ressenti un frisson qui a couru tout mon corps et m'a effarée. Un frisson qui m'a gelée sur place, un frisson qui s'est transformé en éclair et m'a foudroyé la nuque : j'ai compris que j'attendais vos lettres, j'attendais vos mots, j'attendais vos descriptions d'auberges, de routes, de famille française, de soupe au chou...J'étais en train de vous attendre.J'allais donc souffrir de vous.Et je ne veux plus souffrir Jonathan.En ce mois de décembre, j'ai couru à Paris, j'ai couru dans Fécamps, j'ai couru dans ma maison, j'ai couru dans la librairie pour me sauver de vous, vous abandonner sur vos petites routes aux arbres secs et noirs.J'avais peur"
Author: Katherine Pancol
40. "Plus nous nous efforçons d'expliquer rationnellement ces phénomènes historiques, plus ils nous apparaissent dénués de sens et incompréhensibles.Tout homme vit pour soi, profite de sa liberté pour atteindre ses buts personnels et sent de tout son être qu'il peut à chaque instant accomplir ou ne pas accomplir tel acte; mais une fois qu'il l'aura accompli, cet acte accompli à un moment précis du temps deviendra irrévocable et appartiendra à l'histoire qui, de libre qu'il était, le rend nécessaire. (...) L'homme consciemment vit pour soi, mais il sert inconsciemment d'instrument à des fins historiques et sociales. (...) a tort et raison celui qui prétend que c'est le dernier coup de pioche qui a fait s'écrouler la colline que l'on creusait. (Guerre et Paix, livre troisième, 1ère partie, ch. I)"
Author: Leo Tolstoy
41. "Temperee, riante, (comme le sont celles d'automne dans la tres gracieuse ville de Buenos Aires) resplendissait la matinee de ce 28 avril: dix heures venait de sonner aux horloges et, a cet instant, eveillee, gesticulant sous le soleil matinal, la Grande Capitale du Sud etait un epi d'hommes qui se disputaient a grands cris la possession du jour et de la terre."
Author: Leopoldo Marechal
42. "Mon père disait qu'il ne faut jamais comparer les gens, chaque personne est différente, l'important est de trouver la différence qui vous convient le mieux. Cléa était ma différence."
Author: Marc Levy
43. "« Il se taisait toujours sur les images qu'il voyait derrière ses yeux fermés. On aurait dit qu'il aimait cette douleur, qu'il l'aimait comme il m'avait aimée, très fort, jusqu'à mourir peut-être, et que maintenant il la préférait à moi. »"
Author: Marguerite Duras
44. "Ce manquement des femmes à elles-mêmes par elles-mêmes opéré m'apparaissait toujours comme une erreur."
Author: Marguerite Duras
45. "De plus en plus, les théories qui tentaient d'expliquer les phénomènes économiques, de prévoir leurs évolutions, lui apparaissaient a peu prés également inconsistantes, hasardeuses, elle était de plus en plus tentée de les assimiler a du charlatanisme pur et simple; il était même surprenant, se disait-elle parfois, qu'on attribue un prix Nobel d'économie, comme si cette discipline pouvait se prévaloir du même sérieux méthodologique, de la même rigueur intellectuelle que la chimie, ou que la physique."
Author: Michel Houellebecq
46. "Le mot intellectuel, dans le jargon politique d'alors, était une insulte. Il désignait un homme qui ne comprend pas la vie et qui est coupé du peuple. Tous les communistes qui ont été pendus en ce temps-là par d'autres communistes ont été gratifiés de cette injure. Contrairement à ceux qui avaient solidement les pieds sur terre, ils planaient, disait-on, quelque part dans les airs. Il était donc juste, en un sens, que la terre fût par châtiment définitivement refusée à leurs pieds et qu'ils restent suspendus un peu au-dessus du sol. (chapitre 3)"
Author: Milan Kundera
47. "Quand on sait entendre, on parle toujours bien."
Author: Molière
48. "Il m'arrivait aussi, à l'occasion, d'être accosté dans les rues de New York par des inconnus qui se lançaient dans une rencontre orageuse avec moi à cause de quelque chose dans mes romans qui les séduisait ou qui les exaspérait, ou qui les séduisait parce que cela les exaspérait, ou qui les exaspérait parce que cela les séduisait."
Author: Philip Roth
49. "Et c'est alors que j'ai eu cette autre belle vision, une vision qui me plaisait : la vie ne s'arrête jamais. On peut lancer du napalm, on peut lancer du sel, on peut tuer tout le monde. Pendant un certain temps, on ne voit rien. Puis, paf ! une petite plante sort de terre, un marché réapparaît, deux personnes font l'amour, et la vie reprend son cours, avec cette avidité de vivre qui fait partie de la vie ! On sentait combien la présence de la vie était forte, vraiment forte. (p. 193)"
Author: Tiziano Terzani
50. "La vie est un apprentissage permanent ; plus on croit savoir, moins on sait, tant les choses changent et avec elles les mentalités."
Author: Yasmina Khadra

Sait Quotes Pictures

Quotes About Sait
Quotes About Sait
Quotes About Sait

Today's Quote

Own eyes are not enough for me, I will see through those of others. . . . In reading great literature I become a thousand men and yet remain myself. Like the night sky in the Greek poem, I see with a myriad eyes, but it is still I who see.420"
Author: Alister E. McGrath

Famous Authors

Popular Topics